Nos lieux communs - Année 3
IMG_4072.JPG
 

press to zoom

press to zoom

press to zoom

press to zoom
1/4

NOS LIEUX COMMUNS

Un jumelage de 3 ans entre La Missive et les structures médicales de l’AHB à Pontivy

 

 

(…) et le paysage de misère de profits de poussières et de charbon

ils le brûleront

ils le raseront

et ils en fabriqueront un autre en chantant un paysage tout nouveau tout beau un vrai paysage tout vivant

 

 Jacques Prévert, Paroles

De 2019 à 2023, l’association La Missive s’installe à Pontivy. Elle va à la rencontre de ses habitant·e·s, à travers des ateliers de pratique artistique. Pendant trois ans, les participant·e·s expérimentent des ateliers d’écriture, d’arts plastiques, de théâtre, et découvrent la danse contemporaine, la poésie, la sérigraphie… Ainsi des patient·e·s d’hôpital de jour, des adhérent·e·s d’un Groupe d’Entraide Mutuelle, des artistes, des soignant·e·s, des habitant·e·s d’une résidence-accueil, des bibliothécaires, se rencontrent pour fabriquer ensemble un objet artistique, sans hiérarchie entre eux et elles.

Des artistes du réseau de La Missive sont régulièrement convoqué·e·s, avec des temps forts de résidence pour nourrir les participant·e·s. Trois cycles d’une année chacun donneront lieu à une restitution théâtrale publique, à la création d’affiches dans l’espace public, et à un livre collectif.

Capture d’écran 2021-11-05 à 13.54.31 - copie
Capture d’écran 2021-11-05 à 13.54.31 - copie

press to zoom

press to zoom

press to zoom
Capture d’écran 2021-11-05 à 13.54.31 - copie
Capture d’écran 2021-11-05 à 13.54.31 - copie

press to zoom
1/4

NOS LIEUX COMMUNS - Année 3

Ateliers d’expression et résidence d’écrivaine
NLC Année 3

En 2022 et 2023, La Missive conclut un projet long de 3 années dans la ville de Pontivy. Elle y mène des ateliers mêlant le dessin, la sculpture, l’écriture, la photographie, la lecture. Des artistes invité·e·s présentent leurs techniques auprès de participant·e·s d’hôpitaux de jour, d’adhérent·e·s d’un Groupe d’Entraide Mutuelle, et d’autres habitant·e·s.
Après avoir exploré les lieux intimes (Nos lieux communs, Année 1) et les lieux naturels (Nos lieux communs, Année 2), cette troisième étape tournera autour des lieux et des bâtiments construits ou détruits par les humain·e·s…

Au terme d’une année d’ateliers, un livre collectif sera édité par La Missive.

L’écrivaine Perrine Le Querrec viendra en résidence durant 4 semaines à Pontivy, pour y mener un projet d’écriture poétique, et pour imaginer des restitutions musicales de ses travaux. Elle interviendra auprès des participant·e·s lors d’ateliers d’expression. Une restitution publique viendra témoigner de ces rencontres.

 

Cette résidence dialoguera avec une autre résidence accompagnée par La Missive, à Pleyber-Christ dans le Finistère. À partir du printemps 2022 et pour une période d’un an, l’association La Missive construira en effet l’ensemble de ses actions autour de la résidence de Perrine Le Querrec.

Ce sera l’occasion d’offrir à son travail une résonance régionale, au travers d’actions menées dans le Morbihan (Pontivy), le Finistère (Pleyber-Christ) et les Côtes d’Armor (Rostrenen).

Ce sera aussi l’occasion pour La Missive de tisser des liens de commune à commune, entre des habitant·e·s qui se rencontrent peu - puisque tel est son objectif de médiation.

 
arbre.JPG

NOS POÉSIES SANS PASSEPORTS
Ateliers d’expression et résidence d’écrivaine

Quand j’aurai rendu visite aux hommes du monde entier,

Quand à travers leurs mots, leurs chants, leurs plaintes,

J’aurai partout passé (…)

Quand, pour comprendre le mot d’un frère éloigné,

J’aurai donné mes aurores, mon sommeil, mes songes pendant dix années (…)

Je me sentirai jeune de toute la terre traversée, aimée,

J’aurai pour m’inspirer toute la terre consolée.

 

Armand Robin, L’Homme qui fit tous les tours,

in Le Cycle du pays natal

Forte de plusieurs années de collaborations avec des structures sociales et médicales, La Missive entame un cycle de médiation culturelle venant en appui des enseignements linguistiques du français. Elle décide de s’adresser en premier lieu à un public mis en difficulté par une situation de demande d’asile.

À l’occasion des 5 ans d’existence de l’École alternative des Monts d’Arrée, unique sur le territoire, La Missive propose d’accompagner la création collective d’un livre illustré de poésie multilingue. Il mêlera le français aux langues maternelles des élèves. A partir de chansons, poèmes et récits issus de leurs cultures respectives, les participant·e·s inventent ensemble une manière de dire la diversité de leurs parcours. Ce faisant, ils et elles consolident leur apprentissage de la langue française de façon créative, tout en découvrant les œuvres de plusieurs poètes de langues française et bretonne.

 

Pour écrire et illustrer ce livre ensemble, La Missive sera présente pendant un an au sein de l’école. Le livre collectif qui en découlera s’inspire de textes d’Armand Robin diffusés à la radio dans les années 1950 sous le titre Poésie sans passeport. Un abécédaire, des illustrations, des collages constitueront cet ouvrage qu’ils et elles écriront au croisement de plusieurs cultures. Chaque chapitre témoignera d’une rencontre : avec des artistes du territoire, avec des jeunes d’autres établissements, avec une médiathèque, avec une écrivaine enfin.
 

Perrine Le Querrec , également en résidence à Pontivy avec La Missive, sera en résidence à Pleyber-Christ pendant 4 semaines pour travailler sur ses textes personnels, et pour encadrer des ateliers d’expression.